abonnez-vous

lundi 10 juillet 2017

Interview de la Semaine : L'Aventure Capillaire de Joyce

Coucou ma beauté, cette semaine, je te présente Joyce,  jeune juriste originaire de la République Démocratique du Congo, qui nous livre tous ses secrets sur sa belle couronne Crépue. En effet, cette jeune femme active aime mettre en valeur sa belle chevelure et n'hésite pas à partager sur les réseaux sociaux, pour motiver chacune de nous à sublimer et mettre en lumière nos cheveux naturels. 





1.Bonjour ma Reine, peux-tu te présenter à nos lectrices?

 Je m'appelle Joyce Masirika, j'ai 23 ans, juriste de nationalité congolaise(RDC) .

2.Dis-moi, que t'évoque le terme " Aventure capillaire" ?

 L'entretien et la valorisation du cheveux en général.

3. Peux-tu nous dire quelle est La texture actuelle de tes cheveux ( Naturelle ou Défrisés) ?

Naturelle (texture type 4 A, B, C).

4.  Pourquoi as-tu fais ce choix?

Au  départ  j'ai  jamais eu  de problème avec mes cheveux défrisés  jusqu'au  jour où j ai  remarqué  qu'à chaque fois que je me défrisais les cheveux,   je ne pouvais plus  démêler ni me coiffer les heures et jours suivants pendant une à deux  semaines à cause  d'une  sensibilité du cuir chevelu  qui me faisait atrocement mal au touché (tout en notant que je n'avais  aucune  brûlure après le défrisage).

5. As-tu l'intention de modifier ta texture prochainement?   

 Non.

6. Pourquoi?

 En rapport avec la réponse numéro 4, je dirai que je n'ai pas trop le choix, en plus le naturel ne me dérange pas.






7. Peux-tu nous parler de ton Aventure Capillaire...Depuis combien de temps as tu décider de t'occuper de tes cheveux? [( Tu peux te lâcher sur cette question, dis nous tout, hihi)]

J'ai débuté  mon aventure  capillaire en tant que naturelle le 29 septembre  2014  j'ai bigchopé sur un coup  de tête, je suis passée d'une longueur milieu dos à 4 cm  de cheveux cela n'a pas été un choque pour moi, je ne sais pas trop pourquoi....

Ma première année a été une année très difficile, parce-que je ne savais pas trop quoi faire .... l'entretien  ne me posait pas problème,  car je l'ai toujours fait par contre je niveau coiffure j'étais nulle car je n'avais  jamais coiffé des cheveux aussi courts. Du coup, tissages et rajouts ont été mes alliés.

Ma deuxième année a été  une année d'adaptation j'ai du changé ma routine  allant des produits  commerciaux  aux produits naturels home made, Car après  constat,  je remarquai  qu'en utilisant les produits  commerciaux, j avais  des cheveux gris pourtant j'en ai jamais eu et  en faisant cette migration,  j'en ai  presque plus. Cette année  a aussi  été  pour moi une année  des challenges  luttant contre la  sécheresse. Je me soucie plus  de la santé  de mes cheveux que  de la longueur et enfin  cette 2 ème année  à également été  une année de révolution  capillaire, En mettant  moins  de coiffure protectrice avec  rajout, tout en valorisant  mes cheveux, en ayant un style de coiffure personnalisé au cheveux afro.  En conclusion je me suis toujours occupé de mes cheveux (défrisés comme naturels) pour moi c'était juste une question de changement de  texture et de routine capillaire et cela fait  2 ans et 10 moins  que je porte des cheveux afro naturels crépus.




8. As-tu actuellement une routine capillaire? 

Oui, hydratation en semaine tous les deux jours , shampoing et soin profond  chaque week-end.

9. Si tu avais une astuce/ un soin à partager ou à conseiller, ce serait quoi?

Votre soin profond doit contenir à 90% des ingrédients hydratants, vous devez être régulières dans votre routine capillaire et l'adapter selon les changements des saisons, et  enfin être patientes.

10. Quelle est ta coiffure préférée?

Des mini twists sans rajouts.





11. As-tu un conseil à donner à celles qui n'ont pas encore commencé leur aventure capillaire et qui sont nombreuses à nous lire?

Selon  les humeurs de chacune, naturelles comme défrisées lancez vous.... il n y'a rien de difficile ni de compliqué. On vous  demande juste d'entretenir vos cheveux comme vous le faites pour votre corps.

12. Allez! Assez parlé cheveux... Si tu nous disais un truc sur toi, ce truc qui te rend unique c'est quoi?

Si  je peux le résumer, je dirai que je suis une personne qui a une très forte personnalité.

13. Merci ma Reine, d'avoir partager avec nous dans cet interview, c'était un vrai bonheur.

Merci à vous également.




lundi 26 juin 2017

Interview de la Semaine: Nathalie Nous parle de Son Aventure Capillaire




























Coucou à tous,

Pour commencer cette nouvelle rubrique sur nos différentes aventures capillaires, je reçois
Nathalie, une Reine à la couronne crépue magnifique, qui a accepté de partager son récit capillaire avec nous.



1- Bonjour ma Reine, peux-tu te présenter à nos lectrices?

Je suis Nath Visil,guadeloupéenne et mère d'un garçon de 21 ans. Je travaille dans le domaine de la communication publique institutionnelle. Mes centres d'intérêt sont divers... Ils évoluent au fil du temps. Ils changent bien souvent. Un de me centres d'intérêt actuels est, vous vous en doutez... le cheveu ! et particulièrement, le cheveu crépu dans son état naturel.



2- Dis-moi, que t'évoque le terme " Aventure capillaire" ?

Alors... Aventure capillaire... Cette expression a d'abord été pour moi quelque chose de presqu'inaudible. Souvent employée par une de mes collègue nappy, alors que je ne l'étais pas encore, je me disais, mais qu'est ce qu'elle me raconte avec son histoire d'aventure capillaire ? En quoi, des soins apportés à ses cheveux peuvent être considérés comme une aventure ? Cela a vraiment été un mystère, mais j'ai compris par la suite tout ce que cela comportait d'aventureux comme situation !

3- Peux-tu nous dire quelle est La texture actuelle de tes cheveux ( Naturelle ou Défrisés) ?


Aujourd'hui, mes cheveux sont naturels. Sans traitement chimique, c'est à dire, ni défrisage, ni décoloration, ni wave. Ils sont bruts. Mais soignés et traités quand même !!




4- Pourquoi as-tu fais ce choix?


Le choix de porter mes cheveux à l'état naturel a d'abord été un choix esthétique. Ensuite, j'avoue que la question de la revendication identitaire s'est mêlée à tout ça. Mais l'esthétique est le premier critère.

5- As-tu l'intention de modifier ta texture prochainement?


Je n'ai aucun projet, ni proche ni lointain de changer la texture de mes cheveux, ni en les défrisant, ni en les décolorant. Mais qui sait ?? peut être que ça (re)viendra un jour !

6-Pourquoi?


Tout simplement parce que je n'en ai pas envie. Souvent, mes amies me conseillent de lisser mes cheveux pour me rendre compte de leur (vraie !!) longueur... et même ça, ça ne me dit pas plus que ça...

7- Peux-tu nous parler de ton Aventure Capillaire...Depuis combien de temps as tu décider de t'occuper de tes cheveux? [( Tu peux te lâcher sur cette question, dis nous tout, hihi)]







Mon aventure capillaire, (oui, oui... aujourd'hui je me suis familiarisée avec cette expression !!) a débuté très exactement le 13 février 2016. A cette date, je découvre par le plus grand des hasards, sur YouTube une communauté de filles et femmes extraordinaires qui s'exprime dans un jargon complètement inconnu pour moi sur des histoires de cheveux naturels. Je cherchais une référence sur un produit cosmétique et je me suis retrouvée parachuter chez cette community.

Mais pour revenir au tout début, voilà l'histoire de mes cheveux...  Depuis petite, ma mère avait beaucoup de mal à coiffer mes cheveux très épais. A mon entrée en CP, en 1977, elle m'amène chez sa coiffeuse pour me faire mon premier défrisage. J'étais la seule de l'école à être défrisée et les gens voulaient toujours manipuler mes cheveux. Je faisais peut être 2 à 3 défrisages par an, pas plus. Toujours chez la même coiffeuse et ma mère faisait les soins nécessaires post défrisage. Mes cheveux n'ont jamais souffert du défrisage. Et pourtant à l'époque, il s'agissait du défrisage extrêmement corrosif avec soude. Mais on m'a toujours dit "tu as une bonne nature !". Enfin ... J'ai grandi au défrisage. Adolescente, la fréquence s'est accélérée avec un défrisage tous les 3 mois. Toujours sans aucun dégât capillaire. Je n'ai jamais posé de mèches ou de tissage. Que des défrisages.





Quand mon fils a eu un an en 1997, je me suis dis qu'il devait connaître les cheveux naturels de sa mère !! Je les ai alors coupés très court. Je pense que c'est avant tout moi, qui voulais faire connaissance avec ma texture première de cheveux et non lui... Bref ! Une première révélation quand je passais ma main dans ma tête, que c'était doux et soyeux... Le bonheur n'a pas été de longue durée. Après 4 à 5 mois, ils ont commencé à pousser et c'était impossible de les coiffer. Ils étaient secs et n'avaient aucun style. Allez hop, défrisage ! Et c'est parti comme ça pendant de nombreuses années. J'ai renouvelé l'opération de couper court 2 autres fois dans ma vie, mais toujours je redéfrisais après 5 mois maxi. Mes cheveux étaient ingérables. Quelle idée de vouloir garder des cheveux crépus à l'état naturel !! non seulement ils sont impossibles à discipliner, c'est moche, mais en plus, ça avait à mes yeux une connotation de misère. A cette époque, la trentaine flamboyante, les cheveux devaient vire-volter dans le vent et être lisses. C'était un code, une façon d'être. - qu'est ce que j'étais ridicule à cette époque et tellement enfermée dans des diktats de beauté imposés par les modes de vie à l'européenne - Bref !




En 2015, ma crise de couper court mes cheveux me reprend. Non seulement je coupe mais je décolore à fond : 2 décolorations coup sur coup en 2 semaines d'écart pour arriver au blond platine. Après 2 mois et des racines foncées, je décide de colorer les petites longueurs décolorées. Je me retrouve donc en octobre 2015 avec une coupe courte et ma couleur naturelle. En janvier 2016, je me décide enfin à redéfriser mes cheveux. ils sont secs, évidemment crépus et ingérables selon moi. Ma collègue nappy qui essaie tout doucement de me vendre sa "sauce" spécial naturalista, me conseille de garder encore un moment mes cheveux naturels, elle me parle encore d'aventure capillaire, de poudres indiennes... Dans ma famille, ma cousine Sylvana, naturelle depuis des années, me dit la même chose.... Bref ! Ces deux là ont vraiment tenté de me faire adopter le nappy style et je n'étais toujours pas convaincue.
Le 13 février 2016, au gré de diverses pérégrinations internétales, je tombe sur Titi's Curls, sur Mamy Laure, sur Miss Camaëlle et sur Curlidole. Des Youtubeuses de folie que je nomme aujourd'hui mes inspiratrices. Là, c'est la révélation. C'était un samedi. Le lundi, je me rends à Pointe-à-Pitre et j'achète bonnet en satin, masque capillaire, peigne à dents larges, vaporisateur, leave in conditionneur ... toute la panoplie de la parfaite nappy. Et bien sûr, je continue mes découvertes sur YouTube et autres réseaux sociaux. Je rencontre les Naturally Chic, un trio de jeunes femmes extraordinaires, natives de Guadeloupe qui "éduquent" les femmes au port de leur cheveux naturels. Je m'abonne à différentes chaines de promotion du cheveu crépu et voilà ! Je démarre mon aventure capillaire. Avec Naturi Ebene, Leslie Lawson et ma Reine Sonia de "Mes cheveux crépus et moi", j'élargis le club de mes inspiratrices.


Donc, voilà ! je m'occupe de mes cheveux avec des soins très réguliers. Je ne suis pas une adepte du bio à tout prix ou des poudres indiennes, je suis une product junckie. Je fais une grosse consommation de produits achetés dans le commerce. Sans distinction de marque. J'ai déjà testé Creme of Nature, Activitlong, Aut Jackies, Dr Miracle, Niwel, ORS, Cantu, Kinky curly, Curls .... et bien d'autres ! Je prodigue même des conseils à mes amies qui me le demandent.


8-As-tu actuellement une routine capillaire?


Ma routine capillaire est aujourd'hui très simple.
Un shampoing et un masque hydratant le week-end suivis de vanilles. Je peux les défaire le mardi matin donc après c'est un twist out du mardi au jeudi. Pendant ce temps pas d'apport de produit sauf exception. Le jeudi soir, un peu de crème hydratante (leave in) sur le reste du twist out préalablement humidifié. Et voilà ! Mais ma routine c'est selon mon humeur ou mon envie de faire des trucs dans ma tête. Le soir, soit je fais des vanilles ou alors j'attache en remontant le tout avec des épingles et je mets mon bonnet. Et puis, y'a des fois où j'ai la flemme... Alors je ne fais rien et je regrette le lendemain, car avec la climatisation la nuit, les cheveux s'assèchent très vite.

9- Si tu avais une astuce/ un soin à partager ou à conseiller, ce serait quoi?


Mon astuce est mon spray hydratant composé d'eau, de glycérine et de gel d'aloe vera. Il est top ! Sauf qu'au bout de 3 jours, les cheveux ne sentent pas très bon. Alors je les enduis de crème au monoï de ORS qui est génial et couvre l'odeur.

10- Quelle est ta coiffure préférée?


Ma coiffure préférée est le frohawk. C'est hyper stylé ! et ça donne du caractère.


11- Qu'est ce qui a été le plus difficile à faire dans l'aventure capillaire ?


J'ai quand même eu des difficultés à faire comprendre à mon homme que je devais dormir avec un bonnet. Ca n'a rien de glamour et sexy. ça a été difficile pour lui d'accepter cela. Mais ça y est ! c'est accepté ! Aussi, il n'aime pas trop si je sors avec mes vanilles. Il supporte quand je vais au travail avec, mais pour sortir en soirée, il n'aime pas du tout. Donc, si je porte des vanilles, c'est twist out assuré pour les sorties en couple !
Mon homme n'a jamais remis en question mon choix de passage au naturel. Il a compris et accepté mon choix dès le départ. "Ce sont tes cheveux, tu fais comme tu veux !".



12-As-tu un conseil à donner à celles qui n'ont pas encore commencé leur aventure capillaire et qui sont nombreuses à nous lire?

Je crois que tous les conseils du monde n'ont aucun effet tant que soi même on n'a pas encore saisi le sens du cheveu naturel et son enjeu. Chacun a ses raisons. Beaucoup de femmes invoquent les problèmes de santé engendrés par le défrisage, d'autres misent sur la revendication identitaire de la femme noire. Toutes les raisons sont louables. Pour ma part, personne ne m'avait dit que les cheveux naturels pouvaient être beaux et hyper tendance. Qu'ils pouvaient être très facilement manipulables... Le côté esthétique n'avait jamais été mis en avant et c'est ce qui m'a attiré. A toutes celles qui pensent que leurs cheveux naturels n'iront pas avec elles, n'ont juste pas encore fait l'essai. Allez-y mesdames ! C'est une chouette aventure. Et puis finalement... on est bien né avec, non ??


13- Allez assez parlé cheveux... Si tu nous disais un truc sur toi, ce truc qui te rend unique c'est quoi?


Le truc qui nous rend unique, c'est bien sûr le renforcement de notre estime de soi, de notre confiance en soi. Jusqu'à maintenant, je ne m'explique pas comment après quelques semaines d'aventure capillaire, j'ai réussi à arrêter de fumer, alors que j'avais déjà essayé auparavant plus d'une fois. Oui, on est plus forte ! So beautiful and so proud !





 Merci ma Reine, d'avoir partagé avec nous dans cet interview, c'était un vrai bonheur.


lundi 19 juin 2017

QU'EST CE QU'UNE AVENTURE CAPILLAIRE

#Salon de #coiffure afro antillais & afro américain : nos origines #afrosCoucou ma beauté, 

Aujourd'hui je vais revenir sur Ce terme qu'on rencontre dans l'univers capillaire et qui souvent est l’élément déclencheur à mon sens, d'un projet capillaire.

Une AVENTURE CAPILLAIRE, est la ou les décisions qu'on prend concernant ses cheveux, soit pour arrêter des habitudes qu'on juge dès lors inappropriées pour ses cheveux, soit pour adopter de nouvelles habitudes capillaires, pour retrouver la santé de ses cheveux, pour faire pousser ses cheveux plus vite..., bref, on peut très bien assimiler AVENTURE CAPILLAIRE à CHALLENGE CAPILLAIRE. Cependant, il faut remarquer  que justement cette aventure va comprendre des challenges qu'on va se donner pour atteindre un objectif capillaire fixé, par exemple pour avoir plus de volume, etc... Notre aventure, dès qu'elle est lancée, va nous permettre de nous intéresser au plus près de nos cheveux.







Moi par exemple, j'ai commencé mon Aventure Capillaire par décider de ne plus faire ni de tissages, ni de porter des laces wigs ou des perruques basiques. Je voulais porter mes cheveux défrisés alors, sans rien d'autres, mais je n'excluais pas cependant de faire des tresses avec rajouts de temps en temps.

Mocha woman with natural hair


Une fois que pendant plus d'un an, je n'ai porté ni perruques, ni tissages, j'ai compris que c'était plutôt facile de m'en passer finalement. Et m'intéressant de plus près à la manière de m'occuper de mes cheveux défrisés ( J'ai d'ailleurs fait une coupe courte, hihi...), je suis tombée sur des informations motivantes qui m'ont poussées et décidées à revenir au naturel.






Comme quoi, on peut commencer son AVENTURE CAPILLAIRE sur un projet, et finalement la faire évoluer sur beaucoup d'autres.

En Bref, Déjà, ça permet d'avoir de l'intérêt pour la santé de nos cheveux, pour ce qu'on souhaite qu'ils soient, des produits et des soins qu'on souhaite leur apporter, d'avoir une visualisation dans un temps donné, de ce qu'on attend d'eux et de réagir rapidement quand à leur tour, ils ont besoin de beaucoup plus d'attention.

.



Voilà, commencer une AVENTURE CAPILLAIRE, c'est comme signer un contrat avec ses cheveux, partir d'un cdd pour un cdi, mdrr. Même si cela peut sembler un peu dure des fois, grâce à ces objectifs, à ces buts et aux communautés capillaires qu'on va rencontrer, on finit toujours par laisser évoluer son AVENTURE CAPILLAIRE comme on le désire, car on n'est pas nos cheveux, ils sont et c'est important, une partie de nous.

Bon début d'AVENTURE CAPILLAIRE ma beauté.




lundi 12 juin 2017

Les bienfaits de l'Ortie pour les cheveux + ma recette du Baume capillaire anti-chute.


Bonjour ma belle, Fiche technique Aroma-Zone - Ortie piquante en poudre:


Aujourd'hui j'ai décidé de partager avec toi sur le blog, ma recette du baume capillaire, anti-chute, anti-pellicules et booster de volume à la poudre d'ortie.

Mais, tout d'abord, je vais revenir sur les vertus, les bienfaits de l'Ortie pour les cheveux, sachant bien sur qu'il existe également de multiples bienfaits de l'ortie pour le bien être de l'organisme.


Si tu ne le sais pas encore, L'ortie favorise la repousse des cheveux et permet ainsi de luter contre l'alopécie, la calvitie. Tu peux donc partager ce soin avec ton entourage féminin comme masculin.

Riche en fer, l'ortie empêche ou du moins aide au ralentissement de la chute et encourage la croissance des cheveux. Elle favorise la circulation sanguine du cuir chevelu et apporte force, brillance et bonne santé des cheveux car forte d'éléments essentiels qui la caractérise tels que : Le fer, le soufre, le silice, le calcium, le potassium, les vitamines A et C, qui contribuent tous à renforcer la fibre capillaire afin d'éviter la casse et lui rendre volume et densité.

L'Ortie, une herbe pas si mauvaise !:


L'ortie convient donc au vue de tout ceci, à tous les types de cheveux, fins, gras, secs, ternes, cassants, et permet même de réduire les frisottis de nos chers cheveux afro-caraibéens. Elle lutte contre les pellicules et les démangeaisons, et va permettre également de ralentir l'apparitions des cheveux blancs.

Maintenant, passons à ma recette du baume capillaire, qui me rend si fière hihi.






Il te faut: 

2 à 3 cuillères à soupe de poudre d'ortie
2 CàS d'huile de coco
2 CàS d'huile de Ricin
2 CàS d'huile de Moutarde
1 CàS de cire d'Abeilles
1 contenant stérilisé.

Faire fondre les huiles et la cire au bain-marie, ajouter la poudre d'ortie et bien mélanger. Laisser poser 30 minutes dans un endroit sec, ou 10 minutes au frigo. Bien mélanger de nouveau. Mettre ensuite dans le contenant désinfecté. Tu peux l'utiliser de suite ou le laisser poser 48 heures de plus avant de commencer à l'appliquer sur ton cuir chevelu. Il se conserve à température ambiante plusieurs mois.







Comment Utiliser ce Baume :

* En massage sur le cuir chevelu, 2 à 3 fois par semaine.
* En soi de nuit avant shampoing
* En baume réparateur directement sur les cheveux, 2 à 3 fois par semaine.







Il ne laisse pas de résidus, pénètre facilement la fibre capillaire, laisse les cheveux nourris et brillants sans les alourdir. j'espère qu'il te plaira, bon  test, et n'hésite pas à me faire un retour quand tu l'auras réalisé et essayé.

xoxo

Tu trouves la recette en vidéo ici :





mercredi 31 mai 2017

Cheveux Crépus et Grossesse: Comment j'ai géré!

Coucou ma beauté, j'espère que tu vas bien,

grossesse merveilleuse: Aujourd'hui, j'ai envie de partager mon expérience de la grossesse avec mes cheveux naturels, moi qui, malgré mes 3 premiers enfants, n'avais encore pas connu cela. Si tu es enceinte, ou en voie de l'être et que tu as les cheveux crépus, si tu souhaites revenir au naturel et tu es enceinte, mais tu te poses des questions, si tu penses que les cheveux crépus ne sont peut être pas gérables pendant la grossesse et tu as une forte envie de repasser au défrisage? Alors, prends le soin de lire ce post, car il est pour toi.


Si ça fait un petit moment que tu me suis déjà, tu as du apprendre ou voir sur mes réseaux sociaux que j'ai eu un petit garçon il y'a plus d'un an maintenant ( Timotey, il s'appelle :), ).



Je ne vais pas te mentir, je vais tout te dire, hihi...


I miss being pregnant   “Mother Nature”  @mrcareyjking_:



Les 3 premiers mois de grossesse furent très pénibles pour mes cheveux, car malade comme un chien, je ne me donnais ni la peine, n'avais ni la force d'en prendre soin. 1 shampoing + 1 après-shampoing quand je le pouvais, me suffisait. ensuite, je les attachais en chignon, ou en puff et rien d'autre.


Au début, je culpabilisais de ne pas pouvoir m'en occuper comme avant, mais, tu ne vas pas me croire, mes cheveux n'avaient vraiment pas besoin de plus. Je les nourrissais tout simplement avec du beurre de karité ou de cacao, et génial, ils étaient en forme. Surement les hormones...peut-être.


Kinky,Curly,Natural, Relaxed,Extensions Board:



A partir du 4 ème mois de grossesse, j'ai tenté des prépoo à base d'huile de moutarde essentiellement ( je te parlerai plus en détail de cette huile, bientôt), 1 shampoing sans sulfate de temps en temps, beaucoup de co-wash, et résultat, un magnifique volume à la clé. Dès le 5ème mois et la prise de fer, , j'ai pu constater que mes cheveux prenaient en épaisseur, en densité, en force, en brillance, tout en restant doux et faciles à manipuler, alors même que je pouvais passer 3 à 4 jours sans les hydrater...ahhh ces hormones!








En Gros, cheveux crépus et grossesses font un excellent ménage, pas besoin de se dire qu'on devrait les mettre sous coiffure protectrice avec rajouts, parce-qu'on sera trop occupée, ou trop fatiguée pour s'en occuper. Ils n'ont besoin que du strict minimum à cette période. J'ai pu en profiter pour tester les coiffures protectrices de courtes durées et la méthode Water Only, mais je ne peux en dire plus, car avec les hormones de grossesse, les résultats à mon avis vont être surestimés. Je vais refaire cette méthode très vite.




le masque de grossesse



En Bref, pendant ma grossesse, j'ai eu une routine assez minimaliste, avec 1 shampoing une fois de temps en temps, un co-wash, un après shampoing, l'huile de moutarde en prépoo et pour les nourrir, le beurre de karité ou le beurre de cacao.


C'est une période où la nature fait super bien son job sur nos cheveux tout en nous rappelant qu'on a pas besoin de mettre une horde de produits sur notre tête pour bien les entretenir. Une belle Leçon de vie.







Il suffit de beaucoup d'amour, de la patience, et d'un énorme lâcher prise, nous permettant de profiter de ce moment de notre vie à fond, tout en nous reposant quand cela est nécessaire.

J'espère que ce petit bout de moi même pourra enrichir ta propre vision des choses, n'hésites pas à partager avec moi, les meilleurs moments que tu as passés avec tes cheveux.






Xoxo...





vendredi 19 mai 2017

J'ai testé 4 produits capillaires Giovanni de la gamme Tea Tree Triple Treat

Coucou ma beauté, 

aujourd'hui j'ai envie de te parler d'une marque de produits que j'avais envie de tester il y'a très longtemps et qui jusqu'à une certain époque était très difficilement accessible ici en France. Finalement ça y'est on trouve ces produits en ligne et notamment sur certains sites végans. Les prix pour moi sont abordables vu la qualité des produits, les packaging sont simples, de formes asymétriques, complètement recyclables, les produits sont sans sulfate, sans silicone, sans paraben, végans, donc ps testé sur des animaux.

La gamme que j'ai testé s'appelle Tea tree triple treat et comprenait un shampoing, un conditionner après shampoing, un deep conditionner, donc un soin profond et un gel.









Le Shampoing : Il contient 250 ml de produit, il sent super bon le tea tree et le menthe poivrée, ce mélange d'odeur est juste à tomber, on ne s'en lasse pas et surtout elle reste de manière délicate sur les cheveux même plusieurs jours après le shampoing. C'est vraiment très agréable.Il suffit d'une petite quantité appliquée sur cheveux mouillés, pour voir une mousse onctueuse et légère envahir nos cheveux. On sent le cuir chevelu s'aérer et apprécier de se faire chouchouter. c'est très bon pour stimuler la circulation sanguine sous le cuir chevelu et rend ce moment très agréable. Résultat, des cheveux propres, brillants, souples et qui sentent bon.





Le Conditioner ou après-shampoing ; Il contient également 250 ml de produit, sa texture est légère et fluide. On découvre que les produits comprennent aussi de la Rosemary, de l'eucalyptus d'où cette sensation de bien être et de rafraîchissement  pendant et après l'application des soins. Ce conditionner est réparateur et a été spécialement conçu pour des cheveux secs à très secs, afin de leur redonner du pep's, de les nourrir en les rendant leur élasticité et leur douceur, plus légers, plus brillants et facile à démêler.





Le protein hair infusion ou le soin profond protéiné : Je l'ai utilisé 1 semaine sur 2, car mes cheveux en avaient énormément besoin. Mais il peut être utilisé 1 fois par mois et vu qu'on en a que 150 ml, il partira assez vite en fonction de la longueur de nos cheveux. Il est composé d'huile de macadamia, de kuikui, ce qui facilite le démêlage en adoucissant les cheveux, avec le beurre de karité en prime, il nourrit et maintient ainsi, l'hydratation des cheveux. Il lutte contre la sécheresse et la casse du cheveux car il permet de rééquilibrer leur ph. Ce soin spécifique pour cheveux endommagés est juste une tuerie.








Enfin le Gel, un contenant de 50 ml qu'on peut très facilement mettre dans sa trousse de beauté pour retoucher sa coiffure ou son chignon si besoin, il est léger et frais, est sans alcool et ne laisse pas de résidus, ni les cheveux cartonnés, en twist out, je leur trouve même un mouvement très léger et une souplesse étonnante après l'application d'un gel.







Voilà ma belle, si tu arrives jusqu’au bout de ce post, il t'est facile de comprendre que j'ai adoré utiliser ces produits et que je te les recommande si ce n'ai pas encore le cas pour toi, car non seulement ils font du bien à nos cheveux, et surtout ils sont écologique et font un bien fou à la nature aussi.




Si tu ne l'as pas encore vu, je te propose de regarder ma vidéo sur mes twists out. Xoxoxoxo






lundi 15 mai 2017

J'ai testé Le Baume nourrissant soin marin Le Petit Marseillais




Coucou à tous, j'ai eu le plaisir de tester ce soin grâce à la marque qui me la envoyée gracieusement...en fait j'ai été sélectionnée parmi les ambassadeurs Le Petit Marseillais. yesss!

Il promet : Hydratation pour les peau très sèches ( ce qui est mon cas) et confort.
Il est fait à base d'algues méditerranéenne et d'oligo-éléments.
Il ne contient pas de paraben, mais n'est pas un produit tout à fait clean comme on dit dans le jargon populaire de la blogosphère hihi...( genre je me la pète grave.. hihi)






Pour ma part, 200 ml tiennent à peu près 3 semaines pour une personne, un peu moins pour plus, car il suffit d'un peu de produit. 
L'odeur est super agréable, il pénètre facilement l'épiderme. 
La texture est légère et crémeuse, un vrai délice pour la peau.
Le tube est très pratique et facilite l'application du produit sous la douche, qui ne glisse pas du coup.
 La couleur bleu marine du packaging à quelque chose de très attirant, voir même rassurant, c'est très bien fait.






Mon avis : C'est un bon produit pour les peaux sèches. 
Pour celles qui sont vraiment très sèches comme la mienne, le produit ne tiendra pas 24 heures, du moins il est possible que cela tienne au delà de 2 tubes.
 Je pense que c'est avec la régularité de l'utilisation que les résultats se verront le mieux. Pour ma part, j'ai ajouté une huile au dessus, pour garder ma peau nourrie plus longtemps, c'est une très bonne astuce.